Skip to content

Fin de vie: transmettre les valeurs chrétiennes dans un débat sécularisé

© Istockphoto
Débat éthique en Suisse et en France, l’euthanasie fait réagir les chrétiens, Bible en main. Mais comment faire valoir ou communiquer des principes bibliques à une société sécularisée?

Le débat sur l’euthanasie et le suicide assisté est de plus en plus présent dans de nombreux pays. En Suisse, divers cantons ont pris position sur cette question qui, en France, pourrait prochainement faire l’objet d’une révolution législative. Depuis le 9 décembre dernier, une convention citoyenne travaille sur des propositions concernant la fin de vie et les politiciens s’empareront ensuite des suggestions. Face à ces évolutions, comment faire entendre les convictions chrétiennes?

Qui n’a jamais dit ou entendu dire que tel ou tel projet sociétal contrevenait aux principes bibliques? Si l’argument théologique vaut entre chrétiens, il arrive que ces derniers oublient qu’il ne vaut qu’entre eux. Les principes du Décalogue ont imprégné la société à l’époque de la chrétienté, mais les interdits majeurs ne dépendent aujourd’hui plus de la foi.

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez gratuitement de l'accès aux articles web réservés aux abonnés pendant 14 jours.

Protégeons nos enfants!

Pour répondre aux violences auxquelles les enfants font face quotidiennement en France, les élus durcissent la loi. Un tour de vis qui n’est cependant pas une formule magique.

Publicité