Skip to content

Didier Michel rejoint les rangs d’ACP Suisse

© DR - Getty Image
Didier Michel (photo en médaillon), nouveau responsable pour la Romandie et la France au sein de l’organisme missionnaire et humanitaire ACP Suisse, a un cœur pour les chrétiens persécutés depuis son enfance.
Charlotte Moulin

Quel est votre parcours?

J’ai entendu Dieu à l’âge de onze ans et j’ai décidé de le suivre. Grâce à la lecture du livre Le Contrebandier de Frère André notamment, j’ai été sensibilisé très jeune à la persécution des chrétiens. Par la suite, j’ai étudié la théologie.

Cette parole prophétique: «Tu seras homme de Dieu plutôt que pasteur» m’a été donnée durant mes études, mais elle s’est réalisée à mes dépens. Après cinq ans passés au service de l’Eglise, les portes se sont en effet fermées. J’ai alors entrepris un master en management public et une spécialisation en ressources humaines. J’ai travaillé des années pour l’Etat de Neuchâtel et pour la Confédération, avant de diriger les institutions sociales romandes de l’Armée du Salut, puis de la Croix-Bleue Suisse, un organisme de soutien qui lutte contre l’alcoolodépendance.

Publicité

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez gratuitement de l'accès aux articles web réservés aux abonnés pendant 14 jours.

Protégeons nos enfants!

Pour répondre aux violences auxquelles les enfants font face quotidiennement en France, les élus durcissent la loi. Un tour de vis qui n’est cependant pas une formule magique.

Publicité