Skip to content

Des festivaliers unis grâce à Christ

© Evangeliques.info
Du 8 au 10 juillet 2022, le premier Jesus Festival a rassemblé près de 4000 participants à Paray-le-Monial. Qui se cache derrière ce festival de musique chrétienne?
Geoffrey Leplang

Ils sont venus de toute la France. 4000 festivaliers ont rallié la commune de Paray-le-Monial (Saône-et-Loire) du vendredi 8 au dimanche 10 juillet. Ce premier Jesus Festival a en effet massivement rassemblé les chrétiens de toutes confessions. Une chose est sûre, il ne sera pas le dernier. Rendez-vous est déjà donné en 2023, du 7 au 9 juillet. «A 90% sûr, ça sera au même endroit», glisse un membre de l’organisation. Et pourtant, les débuts n’ont pas été si simples. En effet, les organisateurs, une dizaine de membres, n’ont pris la décision de lancer la première édition qu’en février 2022, dans un contexte sanitaire encore incertain. Il ne restait donc que cinq mois pour tout ficeler.

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez gratuitement de l'accès aux articles web réservés aux abonnés pendant 14 jours.

L’Église, une et indivisible?

L’Entente évangélique des Communautés et assemblées de Dieu de France a tenu un congrès à la Pentecôte sur «l’ADN» de l’Église. Retour avec Jacques Nussbaumer, pasteur et professeur en faculté de théologie.

Publicité