Skip to content

Les jeunes prennent-ils encore des résolutions?

© GettyImages
Les fêtes de fin d’année approchant, la rédaction de Christianisme Aujourd’hui est allée à la rencontre de la jeune génération, micro à la main, pour l’interroger sur le thème des résolutions de Nouvel An.
Rébecca Ebersold

C’est bien connu, même si elles naissent de bonnes intentions, les résolutions ne font souvent pas long feu; dès lors, pourquoi continuer à en prendre? Afin de mieux comprendre ce phénomène chez les jeunes adultes, différentes questions ont été posées à une quarantaine de personnes âgées de 19 à 26 ans. Parmi les interrogés, 70% prennent des résolutions mais seulement 40% affirment les maintenir sur une longue durée.

Ce micro-trottoir révèle que la plupart de ces personnes souhaitent faire disparaître leurs mauvaises habitudes. En effet, plus de la moitié des sondés désirent prendre soin de leur santé physique et mentale.

Dossier: La foi chrétienne à l’épreuve des fêtes de fin d’année

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez gratuitement de l'accès aux articles web réservés aux abonnés pendant 14 jours.

Cerner les points de tension chez les évangéliques

Eric Zander, implanteur d’Églises et initiateur de communautés alternatives avec Vianova dont il est directeur général, observe quatre tendances pour le milieu évangélique francophone. Verbatim.

Ce que nous pouvons attendre de Lausanne IV à Séoul

50 ans tout rond après le premier congrès, séoul 2024 se tiendra dans un contexte bien différent. Le congrès façonnera-t-il une nouvelle identité unifiée d’évangéliques?

Publicité