Skip to content

Le patriotisme chrétien, qu’a-t-il de si attrayant?

© DR - Youtube - Twitter - Istockphoto
Pourquoi le nationalisme chrétien est-il attrayant pour certains? Regards croisés entre pasteurs et théologiens.
David Nadaud

Robin Reeve (photo: 1er depuis la gauche), professeur de théologie à la HET-PRO: «C’est une très vieille tentation, à laquelle l’Eglise a souvent cédé. Passer d’un rôle prophétique: qui interpelle le monde - y compris politique - à celui de dirigeants politiques est très séduisant. On sort d’une forme de marginalité et de vulnérabilité sociale. L’idée que ses valeurs éthiques, son idée de l’ordre public puissent être imposées à tous peut sembler un bienfait pour l’humanité, même au prix du respect des libertés fondamentales. C’est la tentation qui a été proposée à Jésus au début de son ministère: le diable lui offrait tous les royaumes du monde, au prix d’une adoration de sa personne. Jésus n’y a pas cédé et a pris le chemin de la Croix, un chemin que nous sommes appelés, sous des formes diverses, à suivre.»

Dossier: Le mirage du nationalisme chrétien
Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez gratuitement de l'accès aux articles web réservés aux abonnés pendant 14 jours.

Cerner les points de tension chez les évangéliques

Eric Zander, implanteur d’Églises et initiateur de communautés alternatives avec Vianova dont il est directeur général, observe quatre tendances pour le milieu évangélique francophone. Verbatim.

Ce que nous pouvons attendre de Lausanne IV à Séoul

50 ans tout rond après le premier congrès, séoul 2024 se tiendra dans un contexte bien différent. Le congrès façonnera-t-il une nouvelle identité unifiée d’évangéliques?

Publicité