Skip to content

La révolte des femmes d’Iran: une soif de liberté

Les manifestations contre le voile islamique se poursuivent en Iran. Lana Silk (photo en médaillon), iranienne et responsable aux états-Unis de «222 ministries», y voit une ouverture pour annoncer Christ en paroles et en actes. Entretien.
David Métreau

Comment les chrétiens d’Iran se sentent-ils concernés par les manifestations à travers le pays après la mort de Mahsa Amini, une Kurde iranienne de vingt-deux ans, arrêtée pour avoir enfreint les lois sur le «hijab»?

Nous les chrétiens iraniens sommes très concernés par tout cela. Depuis des années, les chrétiens prient et servent leurs prochains en Iran et essaient d’apporter au maximum une aide pratique. Aujourd’hui, ces manifestations ont un retentissement mondial, mais la situation du pays et des femmes en particulier n’est pas différente de ce qu’elle était il y a un mois. Nous avons déjà des réseaux d’entraide et de prière sur place, pour soutenir les chrétiens persécutés, notamment les femmes, les mettre à l’abri ou les exfiltrer du pays.

Publicité

Dossier: Annoncer l’Evangile aux musulmans
Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez gratuitement de l'accès aux articles web réservés aux abonnés pendant 14 jours.

Des anges qu’on ne peut débrancher

Si les fêtes de Noël des années 2020 et 2021 ont été marquées par les restrictions sanitaires, Noël 2022 représente le retour à la normalité, bien que relative. Les familles se réunissent à nouveau, les…

Publicité