Skip to content

La drogue: nouveau public, nouvelles raisons, même fléau

© Istockphoto
A l’heure actuelle, la drogue n’est plus réservée à une part marginalisée de la société. Elle se trouve plus facilement et de manière plus répandue. La racine de ses maux n’a quant à elle pas changé.
David Nadaud

Antoine a quitté le milieu de la drogue il y a plusieurs années, mais il a encore des échos de ce qui s’y passe: «La drogue touche aujourd’hui toutes les classes sociales. Il y a vingt ans, la drogue touchait surtout les gens de la rue, ou en marge de la société. Ce n’est plus le cas. Aujourd’hui la drogue se trouve en accès facile sur Internet. Il n’est même plus nécessaire de se rendre sur le darknet (réseau internet parallèle, fonctionnant sans régulation, ndlr).»

Dossier: Drogue: les Eglises ont de quoi faire
Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez gratuitement de l'accès aux articles web réservés aux abonnés pendant 14 jours.

Cerner les points de tension chez les évangéliques

Eric Zander, implanteur d’Églises et initiateur de communautés alternatives avec Vianova dont il est directeur général, observe quatre tendances pour le milieu évangélique francophone. Verbatim.

Ce que nous pouvons attendre de Lausanne IV à Séoul

50 ans tout rond après le premier congrès, séoul 2024 se tiendra dans un contexte bien différent. Le congrès façonnera-t-il une nouvelle identité unifiée d’évangéliques?

Publicité