Skip to content

La Bible sous contrôle étatique

© Istockphoto
la Chine s’impose comme le numéro un mondial en termes d’impression de bibles. Un paradoxe, puisque cet état exerce un fort contrôle sur la liberté religieuse de sa population.
Geoffrey Leplang

Acteur majeur de la production mondiale dans de nombreux domaines, la Chine l’est aussi dans la production de bibles. Cette souveraineté dans le milieu résulte d’un long processus. Il naît de la volonté du Parti communiste dans les années 1980. Désireux de fournir des bibles à sa communauté chrétienne après la révolution culturelle (1966-1976) et la mort de Mao Zedong, qui avait durement frappé les religions, la Chine lance l’imprimerie de l’Armée de Libération populaire. Celle-ci ne parvient pas à répondre aux besoins des Eglises. Les autorités décident alors de contacter les sociétés bibliques occidentales. Un partenariat se noue entre la Fondation Amity (amitié) et l’Alliance biblique universelle. L’Amity Printing Company naît en 1988 à Nankin.

Dossier: La Bible, trésor de l'humanité

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez gratuitement de l'accès aux articles web réservés aux abonnés pendant 14 jours.

Les réseaux sociaux sont-ils en train de nous rendre fous?

De quelques minutes à plusieurs heures par jour, le temps que l’on passe sur les réseaux sociaux a de quoi nous questionner. Scroller d’innombrables reels de quelques secondes, découvrir avec curiosité le feed d’une connaissance…

Publicité