Skip to content

Dieu est notre juge et justicier

© Alliance Presse
D’un bout à l’autre des Ecritures, la Bible parle de la justice divine. Le théologien Henri Blocher explique comment accueillir cette bonne nouvelle au quotidien. Découvrez sur ce site les autres articles de notre dossier consacré aux bonnes nouvelles.
Christian Willi

Dieu promet d’exercer la justice à notre place. En quoi est-ce une bonne nouvelle pour le croyant?
Premièrement, elle est la marque de l’intérêt du Seigneur pour les affaires de chacun. Si le Dieu de justice dit qu’il s’en occupe, il le fait. Bien sûr, il s’agit de tenir compte de la fin de l’Histoire, avec le triomphe de la justice. Deuxièmement, cette promesse procure de l’apaisement dans le cœur du croyant. En effet, si nous sommes mus par des passions trop humaines, nous cédons à la colère. S’en remettre à Dieu procure au contraire du repos.

Dossier: Bonnes nouvelles

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez gratuitement de l'accès aux articles web réservés aux abonnés pendant 14 jours.

Pour une approche nuancée de l’aide à mourir

Joël Ceccaldi, médecin retraité, référent des aumôniers de la Fédération protestante de France Pour la région Nouvelle Aquitaine, livre sa réflexion sur l’aide active à mourir. Parti Pris.

Publicité