Skip to content

Le Centre évangélique a rencontré un franc succès

Le Centre évangélique a eu lieu les 22 et 23 novembre à Paris. Une édition réussie, malgré la situation sanitaire. Eglises, organisations et œuvres se sont unies sous le signe de l’évangélisation.
David Métreau

L’édition 2021 du Centre évangélique (CEIA) a été le «Centre du renouveau», assure Patrice Kaulanjan (photo), son président. Après une année en distanciel à cause de la pandémie, l’événement qui a eu lieu les 22 et 23 novembre à l’espace Charenton à Paris, marquait les retrouvailles entre acteurs du monde évangélique francophone. Au menu de ces deux jours de réflexion et de réseautage: le thème de l’évangélisation. Une orientation qui va de pair avec le virage «missionnel» entrepris il y a quelques mois par le Conseil national des évangéliques de France (CNEF) - partenaire du CEIA - de faire connaître Jésus-Christ. Christian Blanc, son président, a partagé sa joie de faire connaître le message de l’Evangile et a prié pour que l’ensemble des Eglises et œuvres partagent le même enthousiasme. «L’Evangile ne s’annonce pas seulement. Il se vit.»

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez gratuitement de l'accès aux articles web réservés aux abonnés pendant 14 jours.

Pensée forte

«Sans disparaître, le marqueur confessionnel laisse plus d’espace à l’expérience d’une vie chrétienne incarnée au quotidien. (...) Sur le terrain, dans les paroisses et dans la rue, les chrétiens aspirent à décloisonner et expérimenter l’authenticité:…

Publicité