Skip to content

«En Algérie, nous vivons ce que nous lisons dans la Bible»

Salah Chalah
© ’Eglise protestante du Plein Evangile de Tizi-Ouzou
Comme la plupart des chrétiens algériens, Salaheddine Chalah, pasteur de l’Eglise protestante du Plein Evangile de Tizi-Ouzou et président de l’Eglise protestante d’Algérie (EPA) est né dans une famille de tradition musulmane. Face aux persécutions, il s’appuie sur les promesses de Dieu. Entretien.
David Métreau

Quand avez-vous pris conscience pour la première fois de l’amour de Dieu?

Au printemps 1988, lorsque j’étais étudiant à l’université de Tizi-Ouzou en Algérie, j’ai entendu parler de Jésus-Christ grâce à un chrétien algérien lui-même converti au début des années 1980. Je ne pouvais pas m’embarquer aussi facilement dans une confession autre que celle dont j’étais issu. 

Publicité

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez gratuitement de l'accès aux articles web réservés aux abonnés pendant 14 jours.

Publicité