Skip to content

Quel sens pour mon travail?

Quel sens pour le travail ? Un homme d'affaires assis sur un tronc d'arbre avec son ordinateur au milieu de la forêt
© iStock
«Les gens deviennent responsables quand ils comprennent leur utilité sur la terre. Si nous ne commençons pas par là, nous oublions l’essentiel de notre vocation», assure Jean-Pierre Cauhapé et président d’ICCC France.
David Métreau

«Les gens deviennent responsables quand ils comprennent leur utilité sur la terre. Si nous ne commençons pas par là, nous oublions l’essentiel de notre vocation», assure Jean-Pierre Cauhapé et président d’ICCC France, l’antenne française de l’International Christian Chamber of Commerce. «Quand on est chrétien, travailler c’est répondre à un appel», assure cet entrepreneur dans le bâtiment. Comme beaucoup selon lui, Jean-Pierre Cauhapé avait tendance à cloisonner sa vie de foi et ses engagements à l’Eglise le samedi et le dimanche et son travail la semaine. «Le lundi matin, c’était mon business, mon affaire.»

Dossier: Travail, foi et changement

Les changements professionnels sont de plus en plus nombreux dans un marché du travail toujours plus souple. Comment appréhender, d’un point de vue chrétien, cette mobilité? La fidélité n’est-elle pas à encourager? Pistes de réflexion.

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez gratuitement de l'accès aux articles web réservés aux abonnés pendant 14 jours.

Dan et Babs Izzet

Il était une foi… Dan et Babs Izzet

Trois mois après son mariage en août 1970, Babs Izzett apprend que son mari Dan est atteint de syphilis... Pourtant, malgré les pressions, elle le croit quand il affirme n’avoir eu aucune autre partenaire.

Publicité