Skip to content

Le CNEF ratifie une charte pour lutter contre les abus sexuels

Photo d'illustration : une fillette mettant sa main devant sa tête
© iStock
En adoptant une Charte d’engagement, le CNEF en appelle à un devoir de lucidité, de responsabilité et d’exemplarité. Une première pour les évangéliques face au sujet des abus sexuels, jusqu’ici circonscrit à la réalité de la chapelle d’à côté. Analyse.

Après deux ans de travaux - initiés par l’ancien président Etienne Lhermenault - le Conseil national des évangéliques de France (CNEF) a adopté le 1er juin une charte d’engagement pour lutter contre les abus sexuels. Les membres de la faîtière des évangéliques de France réunis en Assemblée plénière par visioconférence, ont approuvé le texte de cette première recommandation par 78 votes positifs et une abstention. Ils ont également entériné une seconde recommandation incluant la publication d’un livret, un guide de bonnes pratiques d’une quarantaine de pages et la mise en place d’un service d’écoute.

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez de 14 jours de consultation gratuite de nos contenus

Un groupe de coureurs tout sourire

Le tour du monde en quatre mois

Avec sa «course connectée» à pied, en poussette ou en kayak, le but du collectif ASAH est de susciter l’intérêt du grand public pour des projets humanitaires. Une initiative qui rassemble.

Culte à l'ère de la pandémie

Dessine-moi… l’Eglise post-covid

Docteur en sociologie et pasteur au Centre de vie à Neuchâtel, Olivier Favre se livre à un exercice d’anticipation et offre une réflexion sur l’avenir de l’Eglise suite à la pandémie. Entretien.

Publicité