Skip to content

Un pasteur qui a de la suite dans les idées

Olivier Fasel, 56 ans, est pasteur d’une Eglise évangélique libre à Fribourg mais aussi conteur et guide touristique. Il tient par ailleurs une permanence bénévole au Kiosque du Pèlerin.

Olivier Fasel est un hyper-actif qui fait tour à tour vibrer plusieurs cordes de son arc. Tout d’abord celle, vocationnelle, de l’éducateur de formation, puis celle du pasteur formé à l’Institut biblique d’Emmaüs. Il prendra ses fonctions dans le cadre des Eglises libres du canton de Berne. C’est à l’Espace Rencontre de Fribourg qu’il pose ses bagages comme pasteur implanteur à mi-temps en 1998: «Et j’y suis toujours!» reconnaît Olivier Fasel. «Il n’est pas habituel que le pionnier reste. Cela a nécessité de me réajuster. Je suis passé du fondateur qui forme au pasteur engagé qui accompagne. C’est un cap qu’il a fallu franchir et cela s’est avéré être une richesse.»

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez de 14 jours de consultation gratuite de nos contenus

Dans sa chronique mensuelle Jonathan Hanley revient sur le tube de rap «Mon Précieux» de Soprano qui se moque gentiment de notre addiction au téléphone portable et aux écrans...

«Mon Précieux», Soprano

Ces hits entrés dans l'histoire. Dans sa chronique mensuelle Jonathan Hanley revient sur le tube de rap «Mon Précieux» de Soprano qui se moque gentiment de notre addiction au téléphone portable et aux écrans...

Publicité