Skip to content

Il était une foi … La puissance de la prière d’une mère

© fr.findagrave.com
Sœur de Corrie ten Boom, Nollie Van Woerden vit sa foi évangélique avec son mari et ses six enfants dans une Hollande occupée par l’armée nazie.
Michel Béghin

Elle prie beaucoup. Ainsi, une nuit, son fils Pierre s’éveille et la surprend près de son lit en train de supplier Dieu de le sauver pour qu’il le serve. A dix-huit ans, Pierre est un fanfaron vivant pour lui-même, très doué pour la musique mais plein d’ambition. Il peut même se montrer inconscient. Comme ce dimanche 10 mai 1942, deux ans exactement après l’invasion allemande: organiste dans l’église de Velsen, Pierre se met à jouer l’hymne hollandais à la fin du culte, bravant l’interdiction formelle décrétée par l’occupant. Les paroissiens, d’abord surpris, reprennent ensuite en chœur ce «Wilhelmus» au goût de liberté… Quel bon tour!

Pierre est arrêté

Publicité

Cependant, le mercredi suivant, deux policiers viennent interrompre la fête d’anniversaire que Nollie a préparée pour l’une de ses filles malgré les restrictions. Pierre va être arrêté. Sa maman le rassure: «Tu es dans la main de Dieu!» Elle l’invite à prier avec elle: que Dieu accompagne Pierre et surtout touche son cœur pour qu’il apprenne à rassembler des trésors éternels dans les difficultés terrestres.

Pendant l’emprisonnement de son fils, Nollie intercède pour son salut. Un jour elle reçoit la conviction de cacher un Nouveau Testament dans une paire de chaussettes. Miraculeusement le paquet est bien donné au jeune prisonnier qui, dans un accès de désespoir, avait précisément demandé à Dieu une Bible, comme un signe. Et en relisant les Ecritures, Pierre comprend le sacrifice de Jésus et lui remet son cœur. Sa vie sera consacrée à l’œuvre de Dieu. Les prières de Nollie ont été entendues.

Christianisme Aujourd'hui

Article tiré du numéro Christianisme Aujourd’hui Mai 2021

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez de 14 jours de consultation gratuite de nos contenus

Lygon Stevens

Il était une foi… Lygon Stevens

Peu avant son accident mortel, Lygon Stevens avait écrit ces mots poétiques et prometteurs: «Je suis une œuvre d’art signée de la main de Dieu. Mais elle est inachevée; en fait il vient à peine…

Publicité