Skip to content

Ravi Zacharias: que garder, que jeter?

Le 12 février, Ravi Zacharias International Minis- tries (RZIM) publiait un rapport d’enquête interne apportant des preuves crédibles d’abus sexuels de la part de son fondateur.
© Ravi Zacharias Ministries
La confirmation de l’inconduite du célèbre évangéliste Ravi Zacharias décédé en mai 2020, pousse à la réflexion. Doit-on jeter le bébé avec l’eau du bain?
David Métreau

U n peu moins d’un an après son décès, la récente confirmation des abus et de l’inconduite sexuelle de l’apologète Ravi Zacharias suscite une onde de choc dans le milieu évangélique. Le 12 février, Ravi Zacharias International Ministries (RZIM) publiait un rapport d’enquête interne apportant des preuves crédibles d’abus sexuels de la part de son fondateur. Début mars, pour la première fois, RZIM reconnaissait qu’il pourrait y avoir beaucoup plus de victimes et demandait directement à ces dernières de se manifester.

Un héritage embarrassant

Publicité

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez de 14 jours de consultation gratuite de nos contenus

Publicité