Skip to content

Pourquoi sommes-nous abandonnés?

Mai 2017 - Un Irakien marche dans les décombres de l'église Saint-Ephraïm, une église syriaque orthodoxe de Mossoul, très endommagée, des mois après que cette partie de Mossoul a été reprise à l'Etat islamique.
© Joel Carillet / iStock
Edito. Pâques a un lien évident avec le martyre et la persécution. Curieusement, on utilise rarement ce dernier mot pour qualifier la Passion de Jésus. Il a pourtant bel et bien été persécuté par ses adversaires, les Pharisiens et (via) les Romains.
David Métreau

Pâques a un lien évident avec le martyre et la persécution. Curieusement, on utilise rarement ce dernier mot pour qualifier la Passion de Jésus. Il a pourtant bel et bien été persécuté par ses adversaires, les Pharisiens et (via) les Romains.

Dans le Moyen-Orient biblique, des hommes et des femmes parlent encore la langue du Christ: l’araméen. Ce sont les Assyros-Chaldéens, pour la plupart catholiques chaldéens, syriaques orthodoxes, syriaques catholiques, mais aussi et de manière ultra-minoritaire assyriens protestants. «Eloï, Eloï, lama sabactani?», criait Jésus du haut de sa croix, ce qui signifie en araméen «Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné?». Les Assyros-Chaldéens qui maîtrisent cette langue pourraient faire la même prière: pourquoi sommes-nous abandonnés?

Publicité

Le nombre de chrétiens à été divisé par 3 ou 4 en 20 ans

Depuis 2003 et la guerre en Irak, le nombre de chrétiens dans le pays -le plus élevé de cette région du monde, hors Egypte- a été divisé par trois ou quatre. Nombreux sont ceux qui ont fui le pays simplement pour survivre, face au chaos d’une nation instable, gangrenée par les milices, la corruption et le terrorisme. Le phénomène s’est accéléré et a atteint son paroxysme dans l’horreur et l’ignominie avec Daesh et sa prise de contrôle progressive de la plaine de Ninive de 2014 à 2017. Et là, les pires exactions: viols, esclavage, spoliations, exécutions, comme autant de coups sur le corps du Christ. Et pour chaque violence, une épine de la couronne enfoncée dans le crâne. Pourquoi sommes-nous abandonnés?

«Vous n’êtes pas seuls (…) ne cessez jamais de rêver», a encouragé le Pape François en visite en Irak du 5 au 8 mars, depuis la ville chrétienne de Qaraqosh. «Même au milieu des dévastations, du terrorisme et de la guerre, nous pouvons voir, avec les yeux de la foi, le triomphe de la vie sur la mort», a-t-il ajouté. Laissons deux minutes les considérations confessionnelles. Avec son courage et sa détermination, Jorge Mario Bergoglio met les hommes (et en particulier les chrétiens) au défi de faire de même. C’est-à-dire de ne pas négliger les oubliés, consoler les affligés afin qu’ils puissent envisager le renouveau. Et en chemin nous pouvons leur faire rencontrer Jésus-Christ ressuscité. Oui, vraiment ressuscité! Joyeuses Pâques à vous.

Christianisme Aujourd'hui

Article tiré du numéro Christianisme Aujourd’hui Avril 2021

Thèmes liés:
Un jardin cultivé en permaculture

Pour une permaculture évangélique

Frédéric Baudin est pasteur des Eglises évangéliques libres en France, conférencier et auteur de plusieurs ouvrages dont La Bible et l’écologie (éd. Excelsis). Il encourage les chrétiens à s’intéresser à une permaculture alliant approche prophétique…

Publicité