Skip to content

L’Apocalypse, impossible à lire?

Un homme lisant sa Bible depuis sa terrasse
© iStock
Comme les autres livres de la Bible, l’Apocalypse nécessite une méthode de lecture pragmatique. Comprendre, analyser et appliquer ce livre si mystérieux devient dès lors beaucoup plus accessible.
Celia Evenson

Pour beaucoup, l’Apocalypse est un chef-d’œuvre qui fait peur. Le lecteur peut se sentir désarmé pour comprendre le sens de ce livre différent et intimidé par les interprètes qui affirment en détenir les codes secrets. Pourtant, ce livre promet une bénédiction à qui le met en pratique. Or comme pour le reste du canon, les Ecritures nous en donnent les clés. Les questions-type de la méthode COCA (contexte, observation, compréhension, application) des Groupes bibliques universitaires (GBU) permettent de déblayer le terrain.

Dossier: Lire l'Apocalypse

Des mystères aux interprétations farfelues sur la fin des temps, l’Apocalypse suscite une curiosité spirituelle et intellectuelle inégalée. Face aux nouveaux collapsologues, le sens de l’Apocalypse tient avant tout dans son message d’espérance.

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez gratuitement de l'accès aux articles web réservés aux abonnés pendant 14 jours.

Une fois son doctorat en géographie en poche, Claude Martinaud s’est mise à étudier l’histoire de l’Eglise, puis la théologie.

Elle partage l’Evangile par tous les moyens

Une fois son doctorat en géographie en poche, Claude Martinaud s’est mise à étudier l’histoire de l’Eglise, puis la théologie. Elle est l’auteure de «L’Aventure chrétienne» (éd. Saint-Léger), qui retrace l’histoire de l’Eglise de la…

Publicité