Skip to content

Pourquoi le livre de l’Apocalypse fascine-t-il autant ?

Les Quatre Cavaliers de l'Apocalypse 1887 Viktor Vasnetsov
© Les Quatre Cavaliers de l'Apocalypse 1887 Viktor Vasnetsov
Des mystères aux interprétations farfelues sur la fin des temps, l’Apocalypse suscite une curiosité spirituelle et intellectuelle inégalée. Face aux nouveaux collapsologues, le sens de l’Apocalypse tient avant tout dans son message d’espérance.
Christelle Bankolé

Quelques semaines après le début de la pandémie, une enquête américaine LifeWay révélait que plus de huit pasteurs sur dix interprétaient la situation actuelle comme des «signes» de la fin des temps et du retour prochain du Christ; plébiscitée également pour 29% des Américains. Sur Google, les recherches autour du mot «apocalypse» n’ont jamais été aussi importantes en 2020 qu’à l’annonce de l’arrivée du virus. Sans surprise, la crise actuelle nourrit un intérêt grandissant pour la collapsologie et la fin des temps. Des théories qui deviennent populaires au point que 71% des Italiens et 65% des Français partagent l’idée que «la civilisation telle que nous la connaissons actuellement va s’effondrer dans les années à venir», selon une dernière étude internationale publiée par l’Institut Jean Jaurès en novembre 2020.

A quand la fin du monde?

Publicité

«Chaque génération a considéré que les prophéties de l’Apocalypse la concernaient personnellement», reconnaît Christophe Hanauer, producteur et co-auteur de Les mystères de l’Apocalypse (éd. Emeth) avec feu Jean-Marc Thobois. «Cependant, ces prophéties sont particulièrement troublantes en 2021 et pourraient parfaitement être mises en lien avec les suites de la crise mondiale liées au Coronavirus: les textes parlent de gouvernance mondialisée, de culte d’un dirigeant unique, de persécution de l’Eglise et des juifs, d’une crise sans précédent dans l’histoire humaine… Les hommes se sont rendu compte des limites des Etats et de la science dans la lutte contre cette épidémie. S’il n’y pas de solution horizontale, alors tout naturellement l’homme lève les yeux et recherche des solutions verticales.»

En cela, les révélations prophétiques de l’Apocalypse sont source de fascination mais aussi d’espoir», insiste-t-il. Populaire et difficilement déchiffrable, l’Apocalypse reste pour Christophe Hanauer l’un des livres les plus mystérieux, étranges et inspirants qu’il connaisse. Il regrette néanmoins que l’intérêt des chrétiens se limite aux aspects cataclysmiques plutôt qu’au message d’espoir pour l’humanité.

Un lectorat aux motivations diverses et variées

Dossier: Lire l'Apocalypse

Des mystères aux interprétations farfelues sur la fin des temps, l’Apocalypse suscite une curiosité spirituelle et intellectuelle inégalée. Face aux nouveaux collapsologues, le sens de l’Apocalypse tient avant tout dans son message d’espérance.

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez gratuitement de l'accès aux articles web réservés aux abonnés pendant 14 jours.

Une fois son doctorat en géographie en poche, Claude Martinaud s’est mise à étudier l’histoire de l’Eglise, puis la théologie.

Elle partage l’Evangile par tous les moyens

Une fois son doctorat en géographie en poche, Claude Martinaud s’est mise à étudier l’histoire de l’Eglise, puis la théologie. Elle est l’auteure de «L’Aventure chrétienne» (éd. Saint-Léger), qui retrace l’histoire de l’Eglise de la…

Publicité