Skip to content

Dieu est à l’œuvre parmi les GBEU

Timothée Joset
© DR
Œuvrant avec les Groupes bibliques des Ecoles et Universités (GBEU) depuis 2016, Timothée Joset est notamment coordinateur pour la région Berne-Jura-Neuchâtel. Il est aussi l’auteur du petit ouvrage «Dieu, mes études et moi» (éd. Farel/GBU). Entretien.
Sandrine Roulet

Vos parents se sont rencontrés aux GBU. Vous êtes donc tombé dans la marmite dès votre plus jeune âge?

On peut le dire ainsi. J’ai grandi dans une famille très aimante et engagée dans l’Eglise. Mes deux parents étant enseignants, les débats sur de nombreux sujets étaient courants. Très tôt, mes parents m’ont appris à développer une pensée critique sur le monde, à la lumière de la Bible. Mes grands-parents m’ont aussi donné un exemple marquant d’une foi simple mais vivante et profonde vécue au quotidien.

Publicité

J’avais huit ans quand il m’a semblé évident qu’il était temps de faire le pas de la conversion pour moi-même. Je n’ai pas vécu de «conversion-crêpe» mais dès ce moment-là, il était évident que j’étais chrétien. Que ma loyauté allait au Seigneur qui ferait route avec moi sur le chemin parfois ardu de la sanctification.

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez de 14 jours de consultation gratuite de nos contenus

Publicité