Skip to content

Quel est le mode d’emploi pour devenir un ami selon la Bible?

Job et ses amis de Gillot Saint-Evre -1814
© Job et ses amis de Gillot Saint-Evre -1814
Pourquoi trouvons-nous bien souvent nos meilleurs amis en dehors de l’Eglise? Les chrétiens, au-delà des liens en Christ qui les attachent les uns aux autres, ont aussi un engagement à prendre. Celui de la loyauté, de la fidélité, de la grâce et d’une vie d’amitié sincère, qui ne se limite pas au dimanche matin. Perspectives.
David Métreau

«Un ami aime en tout temps, et dans le malheur il se montre un frère», décrit Proverbe 17,17. Un ami reste dans l’adversité, là où une simple connaissance abandonnerait. Cet ami se montre comme un membre de la famille, un frère, ou une sœur. Si les expressions «frère» et «sœur» sont beaucoup utilisées dans l’Eglise, sommes-nous amis pour autant? «J’ai une vision assez aigrie de l’amitié dans l’Eglise», déclare Guillaume Bourin, pasteur à l’Eglise de la Trinité à Montréal, professeur de théologie et bloggeur sur Le Bon Combat. «J’ai parfois l’impression que dans l’Eglise on a beaucoup de frères et sœurs mais pas beaucoup d’amis. Pourtant, il me semble que les rapports entre les membres de l’alliance de Dieu devraient être plus forts que des rapports d’amitié.»

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez de 14 jours de consultation gratuite de nos contenus

Publicité