Skip to content

Nos aînés, qu’ont-ils à nous apprendre?

Les personnes plus âgées que soi représentent souvent une source d’inspiration spirituelle. Jean-Daniel, Alexandre, Harry et Ameline en témoignent. Micro-trottoir.
Les personnes plus âgées que soi représentent souvent une source d’inspiration spirituelle. Jean-Daniel, Alexandre, Melody, Harry et Ameline en témoignent. Micro-trottoir.
David Métreau

Jean-Daniel, 33 ans

«J’admire un passage dans la Bible qui dit que Moïse était un homme humble, plus humble que n’importe quel homme sur terre (Nombres 12, 3). Cela me rappelle un couple d’amis plus âgés que moi dont le premier enfant est arrivé dix ans après leur mariage. Je les connais depuis longtemps et durant cette attente, je ne les ai jamais entendus se plaindre ni se mettre en colère. Au contraire, je les ai vus se réjouir, naissance après naissance. Ils ont utilisé ce temps pour servir l’Eglise ainsi que les frères et sœurs autour d’eux, en faisant parfois le kilomètre supplémentaire (Matthieu 5, 41). Cela m’inspire beaucoup d’humilité et de patience.»

Publicité

Alexandre, 24 ans

Les histoires des gens et en particulier celle de personnes plus âgées m’inspirent toujours. On l’oublie trop souvent: on peut apprendre énormément de la vie des personnes qui nous entourent. Pour cela, il suffit d’avoir le cœur et les yeux ouverts.

Melody, 28 ans

Etudiante, j’étais invitée à dîner chaque lundi soir, chez un couple senior de l’Eglise, avec d’autres jeunes. En plus de nous retrouver autour d’une bonne tablée remplie de mets délicieux (me changeant de mes pâtes habituelles), j’ai eu le privilège d’être accueillie et accompagnée pendant mes cinq années d’études, par ce couple. Ce fut très riche pour moi, qui étais loin de mes proches, d’avoir une famille d’accueil, me savoir soutenue dans la prière et encore pouvoir partager mes joies et mes peines avec mes aînés. A travers leur témoignage vivant, j’ai appris les bienfaits de l’hospitalité, de l’esprit de famille et aussi, la bénédiction qui découle de l’amour que l’on se porte entre générations.

Harry, 43 ans

Les sœurs et frères plus âgés m’ont souvent nourri par leur vécu, leur sagesse et leur maturité. Ceux qui m’ont particulièrement marqué l’ont fait par une confiance très ancrée dans le Seigneur. Ils ont toujours de la patience, l’envie d’encourager, de réconforter et de prier.

Ameline, 24 ans

Partout où j’ai voyagé, j’ai toujours essayé d’avoir le modèle d’une sœur dans la foi d’environ dix ans de plus que moi et avec qui je me sentais à l’aise pour partager. Grâce à la vie de ces personnes plus matures dans la vie et dans la foi, j’ai appris que Dieu garde ses promesses. Il le fait en nous laissant la liberté de vivre avec lui ou non, et que si l’on veux vivre des moments intenses, il ne suffit pas juste d’attendre que cela arrive; c’est en lui parlant et en voulant entretenir une relation avec lui. Si quelque chose pèse sur notre cœur, il faut lui faire savoir (même s’il le sait déjà) car cela montre que nous voulons son aide.

David Métreau et Christelle Bankolé

Christianisme Aujourd'hui

Article tiré du numéro Christianisme Aujourd’hui Février 2021

Dossier: Eglise intergénérationnelle

A l’heure où l’activisme et la productivité sont prônés dans nos sociétés, nos Eglises ont-elles tendance, elles aussi, à privilégier la place de la jeunesse, en dépit de celle accordée aux aînés? Pour quelles conséquences? Une vie d’Eglise équilibrée est essentielle. Dossier.

Thèmes liés:

L’Evangile descend dans les rues

Alexandre et Jérémie de Pablos sont deux frères étudiants à la HET-PRO. Ils ont réalisé un documentaire qui décomplexe et vulgarise l’évangélisation. «Quand Dieu visite notre quotidien» est sorti mi-mars et est disponible sur YouTube.…

Publicité