Skip to content

Pensée forte

François-Xavier Bellamy
© DR
Si un président des Etats-Unis encore en exercice est empêché de toucher l’opinion et de s’exprimer, alors ceci peut arriver à n’importe qui demain.

Il y a là quelque chose qui appelle à une alarme très profonde: si un président des Etats-Unis encore en exercice -quelle que soit l’idée qu’on peut se faire de ses opinions et de son irresponsabilité- est empêché de toucher l’opinion et de s’exprimer, alors ceci peut arriver à n’importe qui demain. Il y a un parti pris idéologique marqué, beaucoup plus qu’une volonté d’éviter la violence et les excès.

Vous vous souvenez de ce premier ministre de Malaisie qui expliquait à l’occasion de l’attentat contre Samuel Paty, que les musulmans avaient le droit de tuer des millions de Français: son compte est toujours actif sur Twitter. Il y a une prise de position politique de la part des entreprises de nouvelles technologies et cet engagement idéologique est capable de biaiser à l’avenir tout le débat démocratique.»

Publicité

François-Xavier Bellamy,
député européen, à propos de la censure de Donald Trump sur les réseaux sociaux, le 11 janvier 2021 sur Sud Radio.

Christianisme Aujourd'hui

Article tiré du numéro Christianisme Aujourd’hui Février 2021

Thèmes liés:

Vivement 2033!

L’année 2033 s’annonce enthousiasmante pour qui s’intéresse à la mission et à l’annonce de l’Evangile aux nations et à Jésus. 2033 correspond aux 2000 ans de la résurrection du Christ. L'édito de la rédaction

Mai 2017 - Un Irakien marche dans les décombres de l'église Saint-Ephraïm, une église syriaque orthodoxe de Mossoul, très endommagée, des mois après que cette partie de Mossoul a été reprise à l'Etat islamique.

Pourquoi sommes-nous abandonnés?

Edito. Pâques a un lien évident avec le martyre et la persécution. Curieusement, on utilise rarement ce dernier mot pour qualifier la Passion de Jésus. Il a pourtant bel et bien été persécuté par ses…

Publicité