Skip to content

Prévenir la dépression et le burn-out dans nos Eglises

Un homme assoupi sur son bureau, devant son ordinateur
© iStock
L’importance d’une bonne santé mentale s’applique aussi au sein de l’Eglise et à ses membres. Il s’agit de ne pas minimiser les effets de la crise actuelle sur notre bien-être. Comment déceler un burn-out ou une dépression? Comment y faire face? Perspectives.
Sandrine Roulet

La crise actuelle a des implications sur tous les domaines de nos existences: santé, travail, vie familiale, sociale, associative, communautaire et spirituelle. «Tout cela a une répercussion sur la santé mentale, sur le sens de la vie ou le sentiment de solitude», a signalé Rashad Chichakly, psychiatre et psychothérapeute, lors d’une conférence proposée par la HET-PRO sur Zoom, le 26 novembre.

Les symptômes de pré-dépression

Publicité

Selon ce médecin, les symptômes de pré-dépression sont les troubles du sommeil, difficultés de concentration, ruminations, mais également la péjoration de maladies pré-existantes. Une augmentation de la consommation de substances, de jeux vidéos, de comfort food (alimentation riche) ou de réseaux sociaux doit également alerter. «Facebook, Instagram, etc. comblent le manque de liens mais une surcompensation est nocive», pointe-t-il. Il conseille de consulter en cas de symptômes ou chaque fois qu’un malaise empêche de fonctionner normalement.

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez de 14 jours de consultation gratuite de nos contenus

Publicité