Skip to content

Au fond du gouffre, elle a reçu une vision

Portrait Mirjam Martinez
© DR
Marquée par le décès de son jeune frère, puis de sa fille, des abus répétés, un divorce et des années d’insomnie, Mirjam Martinez a parfois songé au suicide. Pourtant, Dieu l’a relevée de façon miraculeuse. Portrait.
David Métreau

Epuisée, en hypervigilance et incapable de trouver le sommeil depuis des mois, Mirjam Martinez pense beaucoup à la mort et souhaite dormir, même si c’est pour toujours. La seule chose qui la retient encore, ce sont ses filles. Donc elle s’accroche. Pendant cette période critique, Mirjam Martinez a une vision. Elle se voit assise sur un magnifique cheval blanc qu’elle sait être Jésus. Un cheval qui ne court pas, ne se bat pas mais marche paisiblement. Face à lui, toutes les oppositions s’écartent du chemin. «Nous marchions, sans jamais nous arrêter. Et moi je ne devais rien faire. Seulement rester assise sur Jésus et tenir le drapeau de la victoire», raconte-t-elle.

Un début de vie éprouvant

Publicité

Née dans une famille chrétienne, dans un milieu légaliste, Mirjam Martinez a le souvenir d’avoir toujours aimé Dieu. Son enfance est difficile avec une mère absorbée par les problèmes de santé de deux de ses frères et sœurs et un père qui la considère comme sa préférée. Ce dernier est trop présent, «d’une manière très malsaine»; elle réalisera cela des années plus tard.

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez de 14 jours de consultation gratuite de nos contenus

Publicité