Skip to content

Vaccins : les pays pauvres, oubliés ou derniers servis ?

Campagne de vaccination anti-Covid - image symbole
© iStock
Le début de la campagne de vaccination contre le Covid en Occident révèle une fois de plus les inégalités entre les pays riches et les pays pauvres. Entre responsabilité locale et solidarité internationale, comment se déroulera ce que l’on pense être le début de la fin de cette crise? Analyse.
Sandrine Roulet

Cela semblait inimaginable il y a encore quelques mois, mais la vaccination anti-covid a bel et bien débuté en Occident. Le Royaume-Uni a lancé sa campagne avec le vaccin de Pfizer/BioNTech et la Russie avec Sputnik V. Les Etats-Unis ont eux aussi démarré les vaccinations. La France, l’UE et la Suisse devraient leur emboîter le pas dès fin décembre / début janvier, lorsque les autorités de surveillance auront donné leur feu vert. Si ces pays ne rendent pas la vaccination obligatoire, certaines compagnies aériennes poussent déjà vers le développement d’un «passeport vaccinal», sans lequel on ne pourrait pas voyager.

3,8 milliards de doses… pour les pays riches?

Publicité

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez de 14 jours de consultation gratuite de nos contenus

Publicité