Skip to content

Efraim Tendero a renforcé le lobby évangélique mondial

Assemblée générale de l’AEM en Indonésie en novembre 2019
© AEM
Secrétaire général de l’Alliance évangélique mondiale (AEM) depuis 2015, le Philippin Efraim Tendero cèdera sa place début mars à l’Allemand Thomas Schirrmacher. Il évoque son action à la tête de l’organisation ainsi que les défis qui attendent les évangéliques dans les prochaines années. Entretien.
David Métreau

L’Alliance évangélique mondiale n’est pas très connue localement. Quelle est sa mission?

Notre vision est que les évangéliques du monde entier soient unis pour annoncer l’Evangile. Notre vision et notre mission sont de favoriser l’unité en Christ pour encourager le témoignage et le discipulat. En effet, nous sommes encore méconnus localement dans de nombreux pays. Plusieurs facteurs expliquent cela. De nombreuses Eglises évangéliques sont par nature indépendantes et se concentrent sur elles-mêmes. Elles ne voient pas le besoin d’alliance ou de collaboration au sein d’un même pays et donc à plus forte raison au niveau international. Pourtant, en particulier pour les pays où les chrétiens sont minoritaires, il est important qu’il existe un réseau mondial d’évangéliques avec lesquels ils peuvent s’identifier.

Publicité

Quels sont les exemples concrets de votre action?

En 2017, le gouvernement du Kosovo a proposé une loi visant à restreindre les droits et les privilèges des responsables des minorités religieuses. Je me suis donc rendu sur place et ai rencontré le président Hashim Thaçi (ce dernier, inculpé pour crimes de guerre par le tribunal spécial de la Haye, a démissionné le 5 novembre, ndlr.) et le président du Parlement.

Bien que les évangéliques représentent moins de 1% de la population dans le pays, j’ai pu dire aux dirigeants du Kosovo qu’ils appartiennent à un réseau mondial. «Il nous importe que vous ne leur enleviez pas les droits et privilèges dont ils jouissent. Nous prions pour vous, nous vous demandons respectueusement de protéger la liberté de religion parce que vous êtes également signataires de la Déclaration universelle des droits de l’homme.» Les deux hommes politiques se sont engagés à garantir ces droits et le projet de loi n’a pas été adopté en seconde lecture.

Face aux catastrophes, la collaboration des Eglises évangéliques au niveau mondial permet en outre de mobiliser des partenaires pour fournir de l’aide, mais aussi des ressources pour la formation des responsables. Les pays les plus développés peuvent venir en soutien à ceux qui le sont moins.


Rencontre entre Efraim Tendero et le Président du Kososvo Hashim Thaçi, le 23 Octobre 2017, à Prishtina.
Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez de 14 jours de consultation gratuite de nos contenus

Culte en ligne par visioconférence

Vivre le culte (même en ligne) de tout mon être

Vivre l’Eglise en ligne, c’est facile et difficile en même temps! Il suffit de s’installer sur son canapé et d’allumer l’ordinateur. Mais comment prévenir la passivité et le désengagement? Certes ce problème était présent bien…

Image symbole entraide

Collaborer, oui, mais jusqu’à quel point?

Evangéliques et catholiques ont des similarités, mais pas que. Lors de cultes ou d’actions communs, comment définir un cadre permettant une collaboration prolifique? Regards croisés.

Publicité