Skip to content

Etats-Unis : La Cour suprême, un deal pour rien ?

Investiture d’Amy Coney Barrett le 26 octobre à la Maison Blanche, en présence du Président Donald Trump et du juge Clarence Thomas.
© Investiture d’Amy Coney Barrett le 26 octobre à la Maison Blanche, en présence du Président Donald Trump et du juge Clarence Thomas. / Domaine public
Bien que Donald Trump semble avoir remporté une dernière victoire symbolique en élisant Amy Coney Barrett à la Cour suprême, Joe Biden pourrait envisager d’élargir le nombre d’élus dès son arrivée à la Maison Blanche: une possibilité qui est loin d’être irrationnelle. Analyse.
David Métreau

Sauf retournement improbable de situation, Joseph Robinette Biden, 78 ans, sera investi 46e président des Etats-Unis le 20 janvier 2021. En plus d’avoir remporté le vote populaire lors des élections du 3 novembre, il a surtout obtenu le plus grand nombre de grands électeurs face à son rival, le président sortant Donald Trump, ce qui lui ouvre les portes de la Maison Blanche. La victoire est-elle totale pour autant?

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez de 14 jours de consultation gratuite de nos contenus

Publicité