Skip to content

Ces fêtes qui disent «merci», comment s’en inspirer ?

Ayant reçu une quarantaine de courges d’un magasin local, Anouchka et les siens les ont offertes à leurs voisins avec un message de joyeuse Thanksgiving
Thanksgiving, Sukkot, Noël... et si ces fêtes bien connues nous donnaient l’occasion de dire merci? Merci pour la vie, pour les bienfaits de Dieu, pour sa présence! S’inspirer des traditions crée un repère et permet la créativité. Perspectives.
Sandrine Roulet

Le lundi 12 octobre dernier, Anouchka, son mari et leurs filles ont célébré la fête Thanksgiving canadienne. Pour cette famille, c’était l’occasion de remercier Dieu pour son intégration dans son pays d’accueil, le Canada.

Montrer sa reconnaissance

Publicité

Se référant à l’origine de cette fête (voir encadré), la mère de famille explique l’avoir vécue «dans la lignée des premiers colons sur le continent américain, qui comprenaient la dureté d’un nouveau départ et reconnaissaient l’importance d’une collaboration avec les habitants du pays». Concrètement, la famille a concocté un repas traditionnel, avec canneberges cuites au sucre d’érable, et elle a accueilli un étudiant international dans le cadre de l’initiative locale «Friends for Dinner».

Mais ce n’est pas tout: ayant reçu une quarantaine de courges d’un magasin local, Anouchka et les siens les ont offertes à leurs voisins avec un message de joyeuse Thanksgiving (photo): «Nous espérions réchauffer les cœurs, encourager la vie communautaire et simplement exprimer notre reconnaissance», partage Anouchka. Mettre sur pied cette initiative ne s’est pas fait sans difficultés, mais la joie et un rapprochement culturel étaient au rendez-vous.

Se souvenir et remercier

Cet automne, Céline et Gentien avaient aussi tout prévu pour marquer la fin d’une période éprouvante, celle du cancer de leur fils de neuf ans: «Un peu comme Noé sortant de son arche a remercié Dieu, nous sortions de notre galère et voulions poser un repère. Regarder vers l’avant et dire merci à Dieu, mais aussi à toutes les personnes qui nous ont entourés et ont participé à la bénédiction reçue.»

Dossier: La reconnaissance

Alors que l’an 2020 a été marqué par l’épreuve et la frustration, un retour à la reconnaissance saura donner une touche brillante aux fêtes de fin d’année. Pour une joie durable, que même la crise ne saura entacher. Perspective.

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez de 14 jours de consultation gratuite de nos contenus

Jésus cloué sur la croix.

Jésus a connu la solitude du martyre sur la Croix

Les personnages bibliques ont vécu la solitude. Comment s’inspirer de leur exemple pour éviter une solitude destructrice, mais supporter celle nécessaire et fructueuse? Quelques pistes avec Dany Hameau, prédicateur itinérant, auteur et enseignant à l’Institut…

Il était une foi… Anya

Dans les pays d’Asie centrale, la femme trouve et prouve sa valeur en ayant des enfants. Née au sein d’une famille baptiste originaire de Russie, dans un de ces pays issus de l’ex-Union soviétique, Anya…

Publicité