Skip to content

Les Chinois, futurs missionnaires du 21e siècle

© Istockphoto
Comment les chrétiens chinois réagissent-ils au durcissement du régime communiste à leur égard? Eléments de réponse avec Ronald Boyd-MacMillan, directeur de la recherche stratégique et mondiale à Portes Ouvertes. Entretien.
David Métreau
Ronald Boyd-MacMillan est l’auteur de nombreux ouvrages sur la liberté religieuse et la persécution des chrétiens dans une perspective chrétienne.

Quelles sont les principales menaces pour les chrétiens chinois?

Publicité

Les plus grands défis auxquels les chrétiens chinois font face sont l’interférence du gouvernement et sa surveillance. C’est devenu extrêmement intrusif. Ce n’était pas autant le cas il y a dix ans. Faire face à cette nouvelle situation est difficile. Je dirais que trois choses ont changé.

Tout d’abord l’organisation a évolué. Avant, l’Eglise était supervisée par un organe gouvernemental appelé le Bureau des affaires religieuses, maintenant, elle l’est par une instance du parti The United Front Work Department. Le contrôle est plus efficace, plus puissant. Administrativement, l’Eglise est sous pression.

Il y a aussi un changement idéologique qui tend à contrôler le message des Eglises. Elles doivent promouvoir les soit-disant «valeurs socialistes», accepter l’autorité du Parti communiste chinois et avancer sur le fil de l’harmonie religieuse. Cela affecte la manière de parler. Les chrétiens marchent sur des œufs.

Le troisième élément est technologique. Les Chinois surveillent de manière très efficace ce qui se passe dans les Eglises, à travers la technologie et le système de crédit social. Le gouvernement est toujours là, à écouter, contrôler. C’est une pression permanente.
Dans certaines régions, des pasteurs ont même été incités à signer un engagement à ne pas évangéliser. Il y a toujours le risque pour les chrétiens d’avoir des ennuis dans ce nouvel environnement.

Quelles sont les conséquences de la normalisation des relations entre Pékin et le Vatican?

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez de 14 jours de consultation gratuite de nos contenus

Culte en ligne par visioconférence

Vivre le culte (même en ligne) de tout mon être

Vivre l’Eglise en ligne, c’est facile et difficile en même temps! Il suffit de s’installer sur son canapé et d’allumer l’ordinateur. Mais comment prévenir la passivité et le désengagement? Certes ce problème était présent bien…

Image symbole entraide

Collaborer, oui, mais jusqu’à quel point?

Evangéliques et catholiques ont des similarités, mais pas que. Lors de cultes ou d’actions communs, comment définir un cadre permettant une collaboration prolifique? Regards croisés.

Publicité