Skip to content

«Jerusalema», Master KG et N. Zikode

Jerusalema
© Jerusalema
Ces hits entrés dans l'histoire
Jonathan Hanley

Tube phénomène de l’été 2020, «Jerusalema» a été décrit comme «une prière pour l’ère de la Covid». Le morceau doit son succès à la plateforme en ligne TikTok et autres réseaux sociaux qui ont diffusé à l’échelle planétaire les pas d’un dance challenge accompagné de la musique. Or à l’écoute des paroles, la chanson est un exemple frappant d’une expression musicale de la quête spirituelle qui anime tout être humain.

Avec de nombreux échos de musique gospel, ce tube reprend une thématique chère aux negro spirituals traditionnels: nous ne sommes pas chez nous sur Terre, et un monde meilleur nous attend. Les nombreuses évocations de Jérusalem ne sont pas un appel au sionisme, mais une évocation de l’aspiration humaine à partir vers la «nouvelle Jérusalem», le paradis promis aux fidèles. L’invocation «Ne me laisse pas ici, Jérusalem est ma maison» peut être comprise comme une supplication adressée à Dieu, lui demandant de soulager notre vie affligée de difficultés et d’incertitudes. Mais il s’agit aussi d’une reconnaissance que ce monde matériel ne peut pas nous satisfaire, car nous sommes créés pour autre chose.

Publicité

La demande répétée «Protège-moi (guide-moi) / Emmène-moi (marche avec moi)» est un sain rappel que l’être humain est démuni devant l’énormité de l’univers et les épreuves que l’avenir lui réserve.

Bien qu’inspirée par la Bible, cette chanson colporte néanmoins une vision floue de la spiritualité. Beaucoup de «religions» peuvent s’y retrouver, car les paroles n’ont pas grand-chose de spécifiquement chrétien. Impossible de savoir vraiment à qui la chanteuse s’adresse. Il pourrait s’agir aussi bien de Dieu que d’une autre figure bien-aimée, du moment qu’elle représente un espoir d’échapper à ce qui nous pèse dans la vie.

Un des vieux spirituals exprimait la même aspiration chrétienne avec plus de précision: «Quand elle viendra me chercher, la mort apprendra que je suis en voyage, (…) pour retourner dans mon royaume, pour retourner chez Jésus-Christ.» Nous ne sommes qu’en séjour temporaire sur terre. Nous sommes tous en voyage. Quelle est notre destination?

__________________________________________________________________________________

Artiste: Master KG & Nomcebo Zikode
Titre: Jerusalema

Jérusalem est ma maison
Protège-moi (guide-moi)
Emmène-moi (marche avec moi)
Ne me laisse pas ici
Jérusalem est ma demeure
Protège-moi (guide-moi)
Emmène-moi (marche avec moi)
Ne me laisse pas ici

Je ne suis pas chez moi ici
Mon royaume n’est pas ici
Protège-moi (guide-moi)
Emmène-moi (marche avec moi)
Je ne suis pas chez moi ici
Mon royaume n’est pas ici
Protège-moi (guide-moi)
Emmène-moi (marche avec moi)
Ne me laisse pas ici

Jérusalem est ma maison
Protège-moi (guide-moi)
Emmène-moi (marche avec moi)
Ne me laisse pas ici
Jérusalem est ma demeure

Christianisme Aujourd'hui

Article tiré du numéro Christianisme Aujourd’hui novembre 2020

Thèmes liés:
Sélection de livres du Christianisme Aujourd'hui du mois de mars

Livres

7 mensonges sur le célibat; Ecolos par nature, ABC de l’histoire de l’Eglise; De la convoitise à l’amour; Quand nos enfants rejettent la foi; Un médecin face à la peur de la mort... Notre sélection…

Publicité