Skip to content

Une alternative vivante à la fête des morts

Fête de la vie
© DR
Et si pour une fois Halloween prenait une allure de fête de la Vie? C’est l’initiative proposée par plusieurs chrétiens de la région de Neuchâtel. A découvrir.
Sandrine Roulet

«Chaque année le soir d’Halloween, de nombreux enfants déguisés en zombies, vampires et sorcières viennent sonner à notre porte pour obtenir des bonbons. Cela attriste notre cœur et certainement aussi celui de Dieu», confie Damaris Geissbühler, l’une des animatrices, avec son mari, du Foyer Jeunesse et Clubs de la lampe d’or (FJCLo) à Cortaillod (NE).

Oser proclamer la vie

Publicité

En 2019, avec d’autres chrétiens de la région, ils décident de se réunir ce soir-là de l’année - le 31 octobre - pour une «Fête de la Vie», afin de proclamer la vie et non la mort. Les locaux du FJCLo sont le lieu tout trouvé. «Nous avons proposé cette soirée à tous les enfants des clubs de la lampe d’or, aux Eglises de la région et aussi aux copains d’école des enfants invités. Beaucoup ont répondu positivement à l’invitation», poursuit la mère de famille.

Revêtus de déguisements joyeux et colorés, les plus grands enfants ont pu assister à une présentation du jeu vidéo «Halloween: Dis adieu à la mort!» donnée par son concepteur Timothée Gerber, engagé dans les Fabricants de Joie. Les enfants ont été encouragés à «briller» et partager l’amour de Dieu même à Halloween. Et les plus petits ont été rassurés par les marionnettes Théo et Popette (photo): «Quand Dieu est là, plus besoin d’avoir peur.»

Des participants ravis par la fête

Mya, 11 ans, a beaucoup aimé participer à cette fête. Elle raconte: «Halloween n’est pas ce que je préfère. Le 31 octobre, c’est mon anniversaire et cette fête m’a remonté le moral et aidée à être joyeuse le jour de mon anniversaire.» De son côté, Christelle, jeune maman, s’est dite enchantée de pouvoir proposer une alternative festive et conviviale à ses enfants: «Cette fête permet d’échapper à la noirceur de la célébration d’Halloween- Je suis effarée de voir l’essor que prend cette dernière dans notre société, et comme elle s’infiltre jusque dans les écoles notamment. La présence de la Fête de la Vie a offert de l’espoir aux enfants et été l’occasion aussi à d’autres de remettre en question leurs pratiques.»

Suite aux échos enthousiastes des participants, la Fête de la Vie sera renouvelée cet automne, toujours au Foyer Jeunesse de Cortaillod. Bientôt cinquantenaire, le FJCLo a pour objectif de faire connaître le message de la Bible à la jeune génération. Il ne dépend d’aucune Eglise et accueille une soixantaine d’enfants et adolescents les mardis, jeudis et vendredis.

Thèmes liés:
Jésus cloué sur la croix.

Jésus a connu la solitude du martyre sur la Croix

Les personnages bibliques ont vécu la solitude. Comment s’inspirer de leur exemple pour éviter une solitude destructrice, mais supporter celle nécessaire et fructueuse? Quelques pistes avec Dany Hameau, prédicateur itinérant, auteur et enseignant à l’Institut…

Il était une foi… Anya

Dans les pays d’Asie centrale, la femme trouve et prouve sa valeur en ayant des enfants. Née au sein d’une famille baptiste originaire de Russie, dans un de ces pays issus de l’ex-Union soviétique, Anya…

Publicité