Skip to content

Aux origines de la mission, l’aide sociale

© iStockphoto
Trouver un équilibre entre la proclamation de l’Evangile et l’aide sociale, tel est le défi de la mission depuis ses débuts. Une difficulté qui ne réduit en rien la portée de sa vocation. Rappel historique. Dossier: Entre missions et humanitaire
Sandrine Roulet

Pour suivre l’exemple de Jésus, les missionnaires catholiques et protestants ont depuis toujours essayé de répondre aux besoins des populations avec lesquelles ils vivent et travaillent, explique Hannes Wiher, professeur associé de missiologie dans plusieurs facultés évangéliques: «Pour eux, la problématique entre évangélisation et action sociale ne s’est pas posée. L’homme et ses besoins étaient vus comme un ensemble.» Et les réveils des 18e et 19e siècles qui ont suscité le grand mouvement missionnaire n’ont rien changé à cet état de fait.

Dossier: Mission 2020
Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez de 14 jours de consultation gratuite de nos contenus

Témoigner en paroles et en actes

Oser témoigner de l’amour de Jésus tout en revêtant l’uniforme d’infirmier et de pompier, telle est la vision d’APPS: quand les mains se mettent au service du cœur. Notre mission divine est encore actuelle

Notre mission divine est encore actuelle

Sur le champ missionnaire, la proclamation de l’Evangile a tendance à s’effacer derrière l’urgence humanitaire; une question d’ordre originel? Parti pris. Notre mission divine est encore actuelle

Quelle formation pour quel genre de mission?

Chaque mission a sa propre vocation et ses besoins spécifiques. Avant de partir sur le terrain, une formation adéquate est requise. Mais comment bien s’équiper avant le départ? Les profils types évoluent constamment. Tour d’horizon.…

Publicité