Skip to content

Il était une foi… Un berger méditant la Bible

Son nom n’est peut-être pas familier, mais Phillip Keller est l’un des auteurs chrétiens les plus lus du 20e siècle. Il est surtout le célèbre berger dont la méditation sur le Psaume 23 a été diffusée à plus de deux millions d’exemplaires à travers le monde. Né au Kenya en 1920, Keller est le fils d’un couple missionnaire. Sa jeunesse en Afrique de l’Est est marquée par son éloignement de sa famille, à l’âge de huit ans, pour une stricte école religieuse, puis par le décès de son père pendant son adolescence. Refroidi dans sa foi, il entreprend des études d’agronome au Canada. Très proche de la nature, il participe à des recherches en aménagement du territoire et en matière d’élevage, avant de s’intéresser à la photographie et même au journalisme. Revenu à Dieu, Phillip Keller s’engage dans le service chrétien et devient un conférencier renommé dans le monde entier. Atteint d’un cancer, il meurt au Canada à l’aube des années 2000. Son livre Un berger médite le psaume 23, premier d’une trilogie basée sur son expérience de huit années comme éleveur et propriétaire de troupeaux de moutons, reste le plus connu de ses quelque trente-cinq ouvrages. Lui-même a ainsi expliqué le secret de son succès: «Un grand nombre de lecteurs et même de spécialistes contemporains de la Bible sont issus d’un milieu urbain. Une bonne partie des vérités qu’elle enseigne leur échappe, parce qu’ils n’ont pas l’expérience, par exemple, des moutons, du blé, du sol, de la vigne. Et pourtant, la révélation divine est indissolublement liée à ces éléments de base de la nature. L’éclairage spirituel de Phillip Keller sur le monde naturel ne pouvait que convaincre ses nombreux lecteurs.
Michel Béghin

Son nom n’est peut-être pas familier, mais Phillip Keller est l’un des auteurs chrétiens les plus lus du 20e siècle. Il est surtout le célèbre berger dont la méditation sur le Psaume 23 a été diffusée à plus de deux millions d’exemplaires à travers le monde.
Né au Kenya en 1920, Keller est le fils d’un couple missionnaire. Sa jeunesse en Afrique de l’Est est marquée par son éloignement de sa famille, à l’âge de huit ans, pour une stricte école religieuse, puis par le décès de son père pendant son adolescence. Refroidi dans sa foi, il entreprend des études d’agronome au Canada. Très proche de la nature, il participe à des recherches en aménagement du territoire et en matière d’élevage, avant de s’intéresser à la photographie et même au journalisme.
Revenu à Dieu, Phillip Keller s’engage dans le service chrétien et devient un conférencier renommé dans le monde entier. Atteint d’un cancer, il meurt au Canada à l’aube des années 2000.
Son livre Un berger médite le psaume 23, premier d’une trilogie basée sur son expérience de huit années comme éleveur et propriétaire de troupeaux de moutons, reste le plus connu de ses quelque trente-cinq ouvrages. Lui-même a ainsi expliqué le secret de son succès: «Un grand nombre de lecteurs et même de spécialistes contemporains de la Bible sont issus d’un milieu urbain. Une bonne partie des vérités qu’elle enseigne leur échappe, parce qu’ils n’ont pas l’expérience, par exemple, des moutons, du blé, du sol, de la vigne. Et pourtant, la révélation divine est indissolublement liée à ces éléments de base de la nature. L’éclairage spirituel de Phillip Keller sur le monde naturel ne pouvait que convaincre ses nombreux lecteurs.

Michel Beghin

Publicité

Christianisme Aujourd'hui

Article tiré du numéro Christianisme Aujourd’hui juillet-août 2020

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez de 14 jours de consultation gratuite de nos contenus

Passionnée par le Créateur

Depuis plus d’une année, Ursula Peutot est la directrice d’A Rocha Suisse, une organisation chrétienne de conservation de la nature: une femme passionnée par la nature et par Dieu. Entretien.

Publicité