Skip to content

Liberté, égalité et conformité de la pensée

© iStockphoto
De la Loi Avia aux fiches pédagogiques de l’Education Nationale, les associations de défense des libertés publiques s’insurgent contre un climat actuel jugé liberticide qui bâillonne l’esprit critique.

La loi Avia a été définitivement adoptée le 13 mai dernier par l’Assemblée Nationale, en plein état d’urgence sanitaire. La proposition de loi, qui entend lutter contre les discours de haine sur internet, a provoqué une levée de boucliers au sein de nombreuses associations de défense des libertés publiques, mais aussi chez les évangéliques. En cause, le renforcement de la participation des plateformes et moteurs de recherche. Celles-ci ont désormais l’obligation de retirer dans un délai de vingt-quatre heures et après notification, des contenus «manifestement illicites» telles que les incitations à la haine, les injures à caractère raciste ou anti-religieuses, sous peine de très lourdes amendes.

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez de 14 jours de consultation gratuite de nos contenus

Femme médecin l'air grave regardant à travers une fenêtre

Obligés de pratiquer des avortements?

Le projet de loi adopté en première lecture le 8 octobre étend le délai pour réaliser une IVG à quatorze semaines et en supprime la clause de conscience. Une décision qui heurte les consciences. Le…

Publicité