Skip to content

Pensée forte

© Youtube
Quelques semaines après ma conversion, je me trouve au culte dans une église des Assemblées de Dieu, à Clermont-Ferrand. Le pasteur lance un appel à prier, et tout le monde se lève, environ cent cinquante personnes. J’avais les yeux fermés et le Saint-Esprit me dit: “Ouvre les yeux, regarde autour de toi.” Je le fais: il n’y avait que des Blancs! “Aucun n’a de haine envers toi”, me souffle le Seigneur. Ce jour-là, la haine du Blanc a disparu en moi. J’étais un raciste et j’avais mis des années pour le devenir, mais dès que le Saint-Esprit m’a touché, c’est parti. Je ne suis pas devenu insensible au racisme, mais il n’y a qu’en Christ que j’ai réussi à régler tout ça.»
La rédaction

Quelques semaines après ma conversion, je me trouve au culte dans une église des Assemblées de Dieu, à Clermont-Ferrand. Le pasteur lance un appel à prier, et tout le monde se lève, environ cent cinquante personnes. J’avais les yeux fermés et le Saint-Esprit me dit: “Ouvre les yeux, regarde autour de toi.” Je le fais: il n’y avait que des Blancs! “Aucun n’a de haine envers toi”, me souffle le Seigneur. Ce jour-là, la haine du Blanc a disparu en moi. J’étais un raciste et j’avais mis des années pour le devenir, mais dès que le Saint-Esprit m’a touché, c’est parti. Je ne suis pas devenu insensible au racisme, mais il n’y a qu’en Christ que j’ai réussi à régler tout ça.»

François Furtade, pasteur évangélique, entraîneur de boxe et rappeur, le 11 juin 2020 dans La Vie

Publicité

Christianisme Aujourd'hui

Article tiré du numéro Christianisme Aujourd’hui juillet-août 2020

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez de 14 jours de consultation gratuite de nos contenus

Claude Askolovitch

Pensée forte

Un républicain qui circoncit ses enfants, enterre ses morts en hébreu, et aime le goût de la viande cachère sera-t-il soupçonné de séparatisme, s'interroge Claude Askolovitch ?

Publicité