Skip to content

Les statues tombent

Un groupe de manifestants a fait le 10 juin une statue de l’explorateur italien Christophe Colomb à Saint Paul, au Minnesota
© Un groupe de manifestants a fait le 10 juin une statue de l’explorateur italien Christophe Colomb à Saint Paul, au Minnesota
L'édito de la rédaction. La lutte antiraciste gronde et se mondialise depuis le meurtre de George Floyd et les têtes tombent. Des têtes de pierre et de bronze.
David Métreau

La lutte antiraciste gronde et se mondialise depuis le meurtre de George Floyd et les têtes tombent. Des têtes de pierre et de bronze. De Boston à Bristol en passant par Fort-de-France, des statues de personnages historiques ayant pris part à l’esclavage ou à la colonisation sont déboulonnées, vandalisées ou remises en question. Des figures comme Churchill, Christophe Colomb, Léopold II, ou même De Gaulle, Colbert, Napoléon et David de Pury, le bienfaiteur de Neuchâtel, sont aujourd’hui dans le collimateur.

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez de 14 jours de consultation gratuite de nos contenus

Un homme regardant un match de football à la télévision, bien installé dans son canapé.

Participants ou spectateurs?

Sur un terrain de football, en politique ou en Eglise, l'émotion et l'engagement ne sont pas identiques que l'on soit sur le terrain ou un pas de côté à observer. L'édito de la rédaction.

Publicité