Skip to content

Indépendants, ils traversent la crise avec Jésus à bord

© iStockphoto
Les travailleurs indépendants et propriétaires d’entreprises en nom propre font partie des pesonnes susceptibles de passer entre les mailles du filet social. La pandémie et le confinement ont eu un impact important sur leur situation opérationnelle, financière et psychologique. Les mesures d’aide mises en places (prêts facilités et allocations pour perte de gain) sont certes bienvenues mais ne suffisent pas toujours à garantir la pérennité d’une entreprise, ni le revenu nécessaire à faire vivre sa famille et payer d’éventuels salariés.
Nathania Clark

Les travailleurs indépendants et propriétaires d’entreprises en nom propre font partie des pesonnes susceptibles de passer entre les mailles du filet social. La pandémie et le confinement ont eu un impact important sur leur situation opérationnelle, financière et psychologique. Les mesures d’aide mises en places (prêts facilités et allocations pour perte de gain) sont certes bienvenues mais ne suffisent pas toujours à garantir la pérennité d’une entreprise, ni le revenu nécessaire à faire vivre sa famille et payer d’éventuels salariés.

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez de 14 jours de consultation gratuite de nos contenus

Publicité