Skip to content

Ils font l’actualité

© Twitter - Youtube
Le prêtre ne s’est pas vraiment sacrifié Non, le prêtre italien Giuseppe Berardelli malade n’a pas cédé son respirateur pour qu’il puisse servir à un patient plus jeune atteint du Covid-19. L’histoire, rapportée par un magazine lombard, a été relayée au point que des appels à béatifier le prélat, décédé entre-temps, se sont multipliés sur les réseaux sociaux. Las, le diocèse de Bergame a rectifié en précisant que l’homme d’Eglise ne supportait pas son appareil et l’avait simplement enlevé; par contre, il s’était déclaré prêt à le céder volontiers au besoin. Le seuil des cent morts dans le clergé italien a été franchi depuis.

Le prêtre ne s’est pas vraiment sacrifié
Non, le prêtre italien Giuseppe Berardelli malade n’a pas cédé son respirateur pour qu’il puisse servir à un patient plus jeune atteint du Covid-19. L’histoire, rapportée par un magazine lombard, a été relayée au point que des appels à béatifier le prélat, décédé entre-temps, se sont multipliés sur les réseaux sociaux. Las, le diocèse de Bergame a rectifié en précisant que l’homme d’Eglise ne supportait pas son appareil et l’avait simplement enlevé; par contre, il s’était déclaré prêt à le céder volontiers au besoin. Le seuil des cent morts dans le clergé italien a été franchi depuis.

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez de 14 jours de consultation gratuite de nos contenus

Des enfants soutenus par le SEL au Togo

Le SEL, jeune quadra dynamique

Le Service d’Entraide et de Liaison souffle ses quarante bougies. Loin d’être à bout de souffle, les responsables rêvent grand pour cette ONG chrétienne active parmi les plus démunis. Le point.

Publicité