Skip to content

Ce verset qui me parle

© DR - DR
Sabine, 50 ans: «Voici ce que je veux méditer pour garder espoir; les bontés de l’Eternel ne sont pas épuisées, ses compassions ne prennent pas fin, elles se renouvellent chaque matin. Que ta fidélité est grande!» (Lamentations 3,21-23) Les années passant, j’ai réalisé que je pouvais demeurer en lui en tout temps. Il sait tout et il a tout ce dont j’ai besoin pour ce que j’ai prévu dans ma journée et toutes les autres choses ou situations qui vont se présenter. Je prends auprès de lui et je peux me reposer en lui. Je n’ai pas besoin de paniquer dans ma journée; il sait.

Sabine, 50 ans: «Voici ce que je veux méditer pour garder espoir; les bontés de l’Eternel ne sont pas épuisées, ses compassions ne prennent pas fin, elles se renouvellent chaque matin. Que ta fidélité est grande!» (Lamentations 3,21-23)
Les années passant, j’ai réalisé que je pouvais demeurer en lui en tout temps. Il sait tout et il a tout ce dont j’ai besoin pour ce que j’ai prévu dans ma journée et toutes les autres choses ou situations qui vont se présenter. Je prends auprès de lui et je peux me reposer en lui. Je n’ai pas besoin de paniquer dans ma journée; il sait.

Joanna, 18 ans: «Et voici, je suis avec vous jusqu’à la fin du monde.» (Matthieu 28,20)
Personnellement, ce verset me touche, car c’est Jésus lui-même qui parle à ses disciples. Il leur dit que même s’ils ne le verront plus physiquement, il sera avec eux. Malgré les difficultés et jusqu’à la fin des temps, il sera aussi avec chacun de nous. Peu importe à quel point on peut se sentir seul, lui, il est là.

Publicité

Christianisme Aujourd'hui

Article tiré du numéro Christianisme Aujourd’hui avril 2020

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez de 14 jours de consultation gratuite de nos contenus

Publicité