Skip to content

Quatre leçons du coronavirus… à ce stade

© iStockphoto
Les Eglises n’ont pas été épargnées par la crise sanitaire qui fait plonger les marchés et boucler les sociétés pour limiter la propagation du virus. Si la plupart des cultes ont été annulés, des communautés ont aussi été directement touchées par le Covid-19. Quels premiers enseignements retirer pour l’avenir?
David Métreau

1. Nouvelle visibilité
«Cette crise a mis en lumière que les évangéliques ne sont pas seulement une communauté théologique, mais une communauté de vie», avance Romain Choisnet, porte-parole du CNEF. Avec le foyer infectieux du Haut-Rhin, notamment le rassemblement organisé par l’Eglise de la Porte Ouverte Chrétienne de Mulhouse (PO), «les médias ont mis en lumière l’aspect “communion fraternelle” des évangéliques: agapes, jeûnes et prières, etc.», souligne Romain Choisnet. «Bien sûr, cela a un aspect négatif. Pour certains, les évangéliques sont le vecteur de propagation du coronavirus en France… Mais c’est un amalgame journalistique et un effet de buzz.»
Pourtant, ce coup de projecteur soudain pourrait être profitable sur le long terme «en montrant ce que nous faisons de bien, socialement et sanitairement parlant», indique le porte-parole.

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez de 14 jours de consultation gratuite de nos contenus

Publicité