Skip to content

La Suède, entre sécularisation et crise des migrants

© DR
Série Tour du monde des églises
David Métreau

Seul un habitant sur cinq affirme être religieux en Suède. Pourtant, 58% des Suédois sont membres de l’Eglise de Suède (luthérienne), Eglise nationale jusqu’en 2000 et l’une des plus libérales au monde. Mais parmi ces derniers, seuls 15% affirmaient croire en Jésus en 2011. «Il y a une grande sécularisation du christianisme suédois», déclare Olof Edsinger, secrétaire général de l’Alliance évangélique suédoise (AES). Pourtant, selon lui, le déclin de la foi chrétienne n’est pas une fatalité. «Il y a, ces dernières années, une croissance du nombre de personnes converties à Christ dans les Eglises évangéliques, “boostée” par des conversions de réfugiés iraniens ou afghans d’arrière-plan musulman, mais aussi par le fruit du travail d’évangélistes zélés comme l’ancien gangsta-rappeur et repris de justice Sebastian Stakset» (photo), se réjouit Olof Edsinger. Les évangéliques représenteraient entre 2% et 4% de la population. «A ceux-là s’ajoutent notamment ceux qui, au sein du mouvement charismatique luthérien, se décrivent eux-mêmes comme évangéliques», précise le secrétaire général de l’AES.

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez de 14 jours de consultation gratuite de nos contenus

Pourquoi ce qui se passe aux USA nous concerne-t-il tant?

Les Etats-Unis et leurs élections sont scrutés bien au-delà de leurs frontières. Mais pourquoi ce qui se passe outre Atlantique nous intéresse-t-il autant? Cécile Coquet-Mokoko, professeure de civilisation américaine à l’Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines, propose…

Donald Trump placé sous la protection de Dieu par des pasteurs évangéliques lors d'un rassemblement chrétien à Cleveland Heights en septembre 2016

Les néo-charismatiques de la Maison Blanche

Professeur titulaire au département d’études théologiques à l’université Concordia à Montréal, André Gagné est l’auteur du livre «Ces évangéliques derrière Trump» qui vient de paraître aux éditions Labor et Fides. Entretien.

Publicité