Skip to content

Kit de survie en cas de conflit en Eglise

© DR
Comme n’importe quel groupe, une communauté d’Eglise est sujette aux conflits. Quelle attitude adopter et quelles erreurs éviter lorsque des dissensions apparaissent? Les croyants sont-ils mieux disposés et équipés que les autres? Dialogue avec deux pasteurs ayant connu ou accompagné des conflits en Eglise.
Sandrine Roulet

Parmi les causes courantes des conflits en Eglise, Matthieu Koumarianos, responsable de MyGospelChurch, évoque les conflits de personnes, résultant d’incompréhensions ou de critiques. Mais au regard de ce pasteur parisien, le problème n’est pas tant la communication que le péché qui se cache derrière: égocentrisme, jalousie, incapacité à faire passer en priorité les intérêts des autres, etc.
Pour Thierry Juvet, auteur de Les conflits, une école de l’amour (en cours de réédition), les conflits se cristallisent souvent autour de points de vue différents et de certitudes d’avoir raison.
Autre cause récurrente, la gouvernance de l’Eglise et les questions de pouvoir, desquels découlent une communication floue et des craintes: «On travaille ensemble mais les responsabilités et fonctions de chacun ne sont pas bien clarifiées», regrette le médiateur. Un virage théologique pris par une Eglise peut aussi conduire à des conflits, mais c’est plus rare.

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez de 14 jours de consultation gratuite de nos contenus

Paroles de sagesse

Parmi les causes courantes des conflits en Eglise, Matthieu Koumarianos, responsable de MyGospelChurch, évoque les conflits de personnes, résultant d’incompréhensions ou de critiques. Mais au regard de ce pasteur parisien, le problème n’est pas tant…

Publicité