Skip to content

Farshad: réfugié iranien en sursis

© Twitter
Le jeune homme défendu par son pasteur et un avocat a déposé un recours. Tous trois tentent d’alerter les autorités sur les risques encourus en cas de renvoi.
La rédaction

Farshad est un étudiant fribourgeois en instance de renvoi vers son Iran natal. Du moins si le recours qu’il a déposé auprès du Tribunal administratif fédéral n’aboutit pas. Sa demande d’asile a en effet été refusée par le Secrétariat d’Etat aux migrations (SEM). «En Iran, parce que je suis né musulman et que j’ai quitté l’islam, je suis un apostat et je risque la peine de mort» déclare le jeune homme de vingt-deux ans.

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez de 14 jours de consultation gratuite de nos contenus

Publicité