Skip to content

Burkina: appel à l’aide des Eglises

© DR
Tandis que le Burkina Faso connaît une recrudescence du terrorisme, la Fédération des Eglises et missions évangéliques (FEME) a tiré la sonnette d’alarme et réclame une aide urgente, tant humanitaire que militaire. Par le biais d’une conférence de presse organisée à Paris le 1er octobre par l’ONG Portes Ouvertes (PO),…
David Métreau

Tandis que le Burkina Faso connaît une recrudescence du terrorisme, la Fédération des Eglises et missions évangéliques (FEME) a tiré la sonnette d’alarme et réclame une aide urgente, tant humanitaire que militaire. Par le biais d’une conférence de presse organisée à Paris le 1er octobre par l’ONG Portes Ouvertes (PO), la FEME a lancé un vibrant appel à la communauté internationale. «L’appel de Ouagadougou» relaie l’état de la crise humanitaire sans précédent que traverse le pays, suite à l’intensification des attaques djihadistes dans le Nord.
«Plusieurs églises ont fermé leurs portes. Les pasteurs et leurs fidèles ont dû quitter ces zones difficiles pour se réfugier dans les grandes communes ou villes, qui semblent sécurisées» déplore le pasteur Henri Ye, président de la FEME. «Jusque-là, les terroristes s’attaquaient aux symboles de l’Etat, aux forces de défense et de sécurité. Mais au fil du temps, ils s’en sont aussi pris à des civils. Depuis quelques mois, les églises sont devenues leurs nouvelles cibles.» Selon le comptage de PO, depuis le début de l’année, vingt-sept chrétiens ont péri.

David Métreau

Christianisme Aujourd'hui

Article tiré du numéro Christianisme Aujourd’hui novembre 2019

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez de 14 jours de consultation gratuite de nos contenus

Publicité