Skip to content

Bruits de récession: en tant que patron, peut-on s’y préparer?

© DR
Yves Ettlin (photo en médaillon) a dû absorber le choc du «grounding» de Swissair en tant que directeur financier d’une de ses filiales. Il ne s’inquiète pas plus que ça de l’éventualité d’une prochaine récession mondiale. Entretien. Dossier: Entrepreneurs
Christian Willi

Vous avez été appelé à gérer une crise aussi soudaine qu’imprévue: la mise à la terre de la compagnie aérienne suisse en 2001. En rétrospective, auriez-vous pu vous y préparer?
Lorsque c’est arrivé, j’étais déjà en place depuis cinq ans. Heureusement, nos informations financières et nos processus décisionnels étaient bien organisés. Il y avait des relations de confiance au sein de l’entreprise. C’est sûr que s’il avait fallu mettre en place ces éléments lorsque la crise est survenue, notre situation aurait été bien plus périlleuse.
Soyons clairs: on ne dirige pas une entreprise en fonction des éventualités de crises. En même temps, il faut savoir que ça peut arriver.

Dossier: Entreprises
Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez de 14 jours de consultation gratuite de nos contenus

Publicité