Skip to content

Majestart a dix ans

Pasteur dans une implantation d’Église à Lyon, également graphiste et artiste-peintre, Jean Schott (photo en médaillon) est l’un des trois membres fondateurs du collectif. Interview. Photo: Un des tableaux de l’exposition «Le fil rouge».
Nicolas Fouquet

Quel changement observez-vous depuis la création de Majestart?
En dix ans, nous nous sommes rendu compte que le regard que l’Eglise évangélique porte sur les artistes a changé. Il y a aujourd’hui une ouverture et une sensibilité à la qualité. Les Eglises sont prêtes à investir des fonds. J’ai aussi l’impression qu’il y a de plus en plus de jeunes chrétiens à se lancer dans l’univers artistique avec le projet de vivre de leur art.

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez de 14 jours de consultation gratuite de nos contenus

Publicité