Skip to content

Pasteurs en vue, ils renient leur foi via Instagram

© Instagram - Youtube
C’est un sujet nouveau pour la sociologie, une autre déclinaison possible des récits de conversion. Pour l’Eglise, en revanche, c’est une éventualité présente dès les origines et toujours aussi douloureuse. Réactions. Photo: Cela fait quatre ans que le pasteur Joshua Harris (à g.) s’était fait discret sur la scène publique. Dans son cas comme dans beaucoup d’autres, sa désaffiliation religieuse s’est accompagnée d’un divorce. Marty Sampson (à dr.) est l’un des compositeurs du Notre-Père qui figure sur l’album de louange sorti encore l’an denier par Hillsong International.
Nicolas Fouquet

Cet été, deux figures évangéliques anglo-saxonnes de premier plan ont annoncé qu’elles ne croyaient plus, à quelques jours d’intervalle. Signe des temps, ces annonces ont été faites sur Instagram, le réseau social des moins de trente-cinq ans.
D’un côté, il y a Joshua Harris, auteur il y a vingt ans du best- seller controversé J’ai tourné le dos au flirt, parangon du mouvement de pureté états-unien et ancien pasteur d’une méga-Eglise. De l’autre, Marty Sampson, un compositeur et musicien australien de Hillsong.

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez de 14 jours de consultation gratuite de nos contenus

Publicité