Skip to content

Aimer Jésus et la nation: compatible?

© youtube
Le nationalisme en hausse démontre un attachement croissant à la patrie. Où se positionnent les chrétiens?
David Métreau

Les élections européennes qui ont eu lieu du 23 au 26 mai dans vingt-huit pays (Royaume-Uni compris) ont été marquées par la nette progression des partis d’extrême droite nationalistes et populistes.
C’est surtout le cas en Italie où la Ligue de Matteo Salvini (photo) a largement battu le Parti démocrate (centre gauche) et en France où le Rassemblement National (RN) a devancé d’une courte tête le parti du président Emmanuel Macron.
Lors de la campagne, certains responsables politiques, Matteo Salvini en tête, ont multiplié les références au christianisme. Ce dernier - régionaliste et populiste devenu nationaliste - a même brandi et embrassé un chapelet en conférence de presse, se présentant comme «le dernier des bons chrétiens».

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez de 14 jours de consultation gratuite de nos contenus

Femme médecin l'air grave regardant à travers une fenêtre

Obligés de pratiquer des avortements?

Le projet de loi adopté en première lecture le 8 octobre étend le délai pour réaliser une IVG à quatorze semaines et en supprime la clause de conscience. Une décision qui heurte les consciences. Le…

Publicité