Skip to content

FEV: Ces Eglises qui n’ont pas signé

© iStockphoto
La demande de reconnaissance de la FEV a été déposée. Certaines Eglises ont préféré ne pas la signer. Pourquoi?
Sandrine Roulet

Moins d’un mois après les évangéliques, l’union vaudoise des associations musulmanes a remis sa déclaration liminaire signée pour être reconnue d’intérêt public par l’Etat de Vaud.
Depuis le dépôt de sa demande, en avril, la Fédération évangélique vaudoise (FEV) n’a pas eu de contact avec la Commission de consultation en matière religieuse, responsable de l’avancement des travaux. Mais si son dossier devait encore être étudié cette année, ce sont les futurs co-présidents de la FEV par intérim Christine Volet (Major à l’AdS et représentante évangélique à l’aumônerie œcuménique des hôpitaux et cliniques) et Stéphane Baehler (pasteur à Impact Avenches/EEAR) qui poursuivraient le dialogue avec l’Etat au nom du comité.

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez de 14 jours de consultation gratuite de nos contenus

Publicité